Dites MERDE à la crise ! 7 moyens de booster vos revenus avec l’email marketing

Vous est-il déjà arrivé d’envoyer un email à vos contacts et de vous apercevoir, au bout de quelques heures ou quelques jours qu’à peine 10 à 30% de vos abonnés ont ouvert votre message ?

Ou même que, sur la totalité, moins de 5% d’entre eux ont cliqué sur un des liens contenus dans votre email ?

Si oui, alors il est grand temps de ranimer votre liste.

Car chaque adresse email enregistrée dans votre autorépondeur vous coute de l’argent.

Il en va aussi de votre délivrabilité - la capacité de votre email à arriver dans la boite principale de vos abonnés - et non pas dans les indésirables.

Si vos taux d’ouverture et/ou de clics sont en berne, vous perdez inévitablement un paquet de trafic et de ventes potentielles.

Ca peut avoir des conséquences catastrophiques. Surtout pour votre compte en banque.

Heureusement, il y a des moyens pour résoudre ces problèmes.

Si vous voyez des chiffres à faire peur dans vos statistiques d’envois d’emails, c’est qu’il y a une ou plusieurs raisons derrière.

Dans cet article, vous allez découvrir 7 astuces pour créer et conserver une liste d’abonnés saine et réactive.

1) Connaitre votre audience

Ca parait évident, mais si vous ne connaissez pas bien les problèmes et les besoins profonds de vos abonnés, vous êtes mal parti.

Vos abonnés vous ont déjà confié leur adresse email. Mais ce n’est que le tout début.

Si votre liste est composée principalement d’hommes de 50 ans et plus qui veulent arrêter de fumer et qu’on leur propose une méthode pour avoir des abdos taillés à la serpe pour faire le kéké sur la plage, vous êtes grillé d’avance.

Vos abonnés savent maintenant que vous ne savez rien d’eux et de leurs réels besoins.

Au mieux vous allez voir des désinscriptions en masse.

Au pire vous allez passer pour un spammeur et votre email finira dans les indésirables.

Vous pouvez facilement éviter cette situation en restant très vigilant sur ce que veut votre audience et ce à quoi elle répond.

Si vous vendez votre propres produits ou services, vous connaissez sans doute déjà bien le profil de vos clients et savez déjà qui vous souhaitez avoir dans votre mailing liste.

Pour approfondir le profil de votre client idéal, la carte d'empathie est le meilleur outil :

Carte d'empathie

Carte d'empathie

Plus votre profil sera riche et détaillé, mieux vous saurez communiquer avec vos abonnés et leur faire comprendre que vous savez vous mettre à leur place.

Rédiger un email ou même une page de vente sera aussi beaucoup plus facile et rapide.

2) Ne vendez pas dans tous vos emails.

Toute campagne d’emailing a pour but de vendre un produit, à un moment ou à un autre.

Ca ne veut pas dire que vous devez envoyer des offres à tout bout de champ. Ca peut marcher un temps, mais vos taux de clics risquent de vite s’effondrer.

Les meilleures campagnes d’emailing accompagnent vos abonnés dans une relation jusqu’à la vente. Elles chauffent l’intérêt de vos prospects en offrant de la valeur, en racontant des histoires et créent ainsi une connexion avec vos lecteurs.

Puis quand vient le moment d’envoyer une offre, la décision d’achat devient beaucoup plus facile pour vos abonnés.

3) Votre email donne-t-il envie d’être ouvert ?

Soyons clairs. Vous n’allez pas vendre grand-chose si personne n’ouvre vos emails.

En fait, un mauvais sujet d’email, c’est un peu comme se tirer une balle dans le pied avant de démarrer une course.

Un sujet d’email qui n’attire pas l’attention ne va pas donner envie de cliquer.

Au lieu d’envoyer des emails avec des sujets plats comme une limande passée au rouleau-compresseur, soyez créatif.

Créez de la curiosité.

Posez des questions.

Engagez vos contacts par tous les moyens.

Si vous remarquez certains emails qui piquent votre curiosité dans votre boite mail, inspirez vous-en.

En passant quelques minutes de plus à écrire un objet d’email efficace, vous obtiendrez un gain immédiat en terme de clics.

Juste parce que vous avez plus de monde à ouvrir vos emails.

4) Réglé comme une horloge

Vous n’avez pas besoin d’envoyer vos emails uniquement les mardi et jeudi à 8H00 pour que votre campagne d’emailing soit un succès.

Mais des envois à intervalle réguliers donnent toujours de meilleurs résultats que 2 ou 3 emails par mois envoyés à n’importe quel moment du jour ou de la nuit.

Si vous écrivez à vos contacts trop souvent, vous risquer de les lasser et d’en perdre la moitié très rapidement. Si vous écrivez une fois tout les 2 ou 3 mois, vos lecteurs ne vont jamais se souvenir de vous ni de pourquoi vous leur écrivez.

Dites à vos abonnés à quelle fréquence vous avez prévu de leur écrire et/ou à quel moment.

Le but ici est de créer une attente. De faire que vos abonnés se souviennent de vous la prochaine fois que vous allez leur écrire.

5) Corporate ou personnel ?

Certains marketeux signent leurs emails par « L’équipe de machin » ou par leur nom de marque.

Ca flatte sûrement l’ego mais qu’en pensent vos abonnés ? Ont-ils vraiment envie d’écouter ou même de faire affaire avec une boite inconnue qui se donne des airs de multinationale ?

C’est peu probable.

Pour créer un vrai rapport d’humain à humain, vos abonnés ont besoin de savoir QUI est la personne derrière la marque - et pas juste un robot automatisé.

Quand on utilise sa marque dans le champ expéditeur d’un email, on donne une fausse impression.

Zéro personnalité.

Au pire ça fini dans la boite à spam. Pourquoi certains ont-ils si peur d’afficher leur vrai nom - ou même un nom de plume - dans leurs communications ?

Si c’est votre cas, vous vous privez d’un facteur de persuasion massif : votre personnalité.

C’est votre personnalité qui va vous aider à construire votre image de marque. Pas l’inverse.

6) Parlez-moi de MOI

C’est curieux comme certains marketeurs qui prétendent avoir X années d’expérience dans leur domaine semblent se foutre complètement des personnes à qui ils écrivent.

Ils parlent d’eux. De leurs exploits. De pourquoi ils sont si bons dans ce qu’ils font et comment il peuvent vous aider à en faire autant. Quelle arrogance…

Prendre les gens de haut n’a jamais convaincu personne. Ca peut peut-être marcher pour les cas désespérés.

Seulement parler de ses compétences à ses abonnés à grand renfort de « moi-je » est la recette parfaite pour apporter zéro valeur.

Parler de son expérience et de ses résultats, c’est ok. À condition qu’il y ait un lien direct avec vos abonnés - et que ça leur serve à EUX.

7) Faites-les bouger !

Vous pouvez avoir le meilleur sujet d’email, un contenu intéressant et bien écrit qui parle à vos abonnés, un bon produit…

Il ne se passera rien si vos emails n’ont pas un but clair et bien défini.

On en arrive à la partie la plus important d’un bon email marketing : l’appel à l’action ou comment dire à vos lecteurs de faire quelque chose.

Ca veut dire acheter un produit, s’inscrire à une conférence, télécharger un ebook ou aller consulter votre dernier article...

Vous voyez l’idée.

Sans un appel à l’action fort, vos lecteurs ne vont rien faire et vous allez perdre beaucoup de monde au passage.

Pendant des années j’ai essayé des dizaines de techniques parfois plus ou moins foireuses pour faire grossir ma liste d’abonnés plus vite et surtout, pour la monétiser le plus possible.

J’en suis arrivé à utiliser certains systèmes qui m’ont donné des résultats bluffants que je partage avec vous dans cette vidéo.

Votre mailing liste, c’est le premier capital de votre entreprise.

Je vous montre dans cette vidéo comment créer la vôtre dès aujourd’hui, sans dépenser un centime en publicité.

Vous aussi vous pouvez créer votre mailing liste et commencer à faire de vrais revenus conséquents et réguliers sur internet.

Une liste qui peut vous apporter de longues années de sécurité financière et de liberté.

BONUS : l'erreur de débutant qui peut vous griller auprès de gros partenaires

Sur internet, beaucoup de débutants confondent vitesse et précipitation. Ils sont inscrits sur toutes les mailing listes des « gourous » du web. Alors bien sûr, il reçoivent des offres régulièrement.

Certains se disent alors sans doute un truc du genre : pourquoi je n’enverrais pas moi aussi des offres à mes contacts ?

Ils se mettent alors à spammer leur famille, leurs amis et les marketeurs qui font leur boulot de façon légitime avec des offres qui n’ont rien à voir avec la choucroute. Des MLM, des opportunités « géniales »​, des plans pour devenir riche tout en se tripotant la nouille…

Le problème, c’est qu’à spammer tout le monde, ces personnes se grillent aussi auprès d’acteurs majeurs qui pourraient pourtant leur être sacrément utiles pour créer des partenariats lucratifs.

Mon confrère Aurélien Amacker l’a très bien résumé dans cette vidéo « coup de gueule » :

Vous l’aurez compris si vous vous sentez concerné par cette vidéo : prenez-vous un autorépondeur de qualité pour envoyer des offres légitimes à VOS abonnés uniquement.

C’est le seul moyen de faire du business proprement et efficacement, sans risquer de vous griller auprès de partenaires potentiels !

Olivier
 

Je m'appelle Olivier. Je suis celui qui écrit la plupart des articles de ce blog.Mon but est de vous offrir des informations utiles et pratiques pour augmenter votre trafic, faire grossir vos listes d'abonnés et gagner plus sur internet.Besoin de résultats rapides ? Regardez mes formations pour entrepreneurs futés

Partagez !
Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus
Share On Youtube
Masquer